Le Festival 2018, un festival prometteur


Le 30 juin 2018  - 21h - Cathédrale de Bazas


​À l'occasion de l'année François Couperin, une alternance entre les grandes orgues et le plain-chant d'Henri du Mont, l’Atelier du Grégorien accueille Takahisa Aida à l’orgue.

 
Le Chœur de chambre féminin amateur, spécialisé dans les plain-chants et musiques anciennes, fondé en 2015, dirigé par François-Xavier Lacroux interprétera :
 
·         Messe pour les Paroisses de François Couperin
·         Plain-chant d’Henry du Mont
·         Manuscrits inédits de l’Abbaye de Panthernont
 
La messe pour orgue consiste en une suite de courtes pièces destinées à alterner avec le plain-chant tout en le respectant. Chaque compositeur manifeste ainsi son talent ou son génie dans une sorte de « programme imposé ».

Les deux messes de François Couperin (Messe pour les Paroisses et Messe pour les Couvents) représentent l’apogée du genre et de toute la littérature d’orgue baroque en France.
 
Les messes d’Henri du Mont ont participé au renouveau du plain-chant qui se fait jour durant le XVIIe siècle, pour mieux suivre le texte et la quantité des syllabes, avec des mélodies nouvelles et plus souples que les mélodies traditionnelles. Elles ont été chantées très longtemps dans les paroisses françaises, et restent encore dans l’oreille de ceux qui ont chanté la messe en latin.
 
L’alternance entre ces deux sommets du répertoire offre une écoute profonde et dynamique. Du plain-chant tiré des Manuscrits de l’Abbaye féminine royale de Panthernont (18ème siècle) ajoute encore à la solennité.
 
Enfin, des pièces polyphoniques tout à fait inédites, tirées d’un graduel de Cambrai de l’époque, ajoutent un éclat indéniable et permettent d’éviter l’écueil d’une trop grande austérité.


Takahisa AIDA, orgue

​Né au Japon, Takahisa Aida étudie le clavecín à l’Université Nationale des Beaux-Arts et de la Musique de Tokyo, dans la classe de Masaaki Suzuki. Il y est diplômé avec mention très bien à l’unanimité et les félicitations du jury.
En 2009, il obtient le 1er prix de clavecin au Concours de musique ancienne Yamanashi au Japon. Takahisa Aida est diplômé de basse continue au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et y continue son parcours en clavecin. Il se forme notamment auprès d’Olivier Baumont, Blandine Rannou, Kenneth Weiss et plus largement à l’occasion de master-classes avec Pierre Hantaï, Noëlle Spieth et Bertrand Cuiller.

L’ATELIER DE GRÉGORIEN Sauternes

L'Atelier de Grégorien est un chœur féminin de chambre qui travaille le grégorien et les plain-chants avec intensité depuis plusieurs années. Le travail s'effectue autour de plusieurs époques, médiévales, Renaissance et baroque. L'étude du faux-bourdon est également au programme. La technique vocale ainsi que le sens du texte sont particulièrement approfondis. Ce n'est d'ailleurs qu'à l'issue de plusieurs années d'étude et de travail que le chœur a commencé les représentations. Un programme est monté par an, associant régulièrement des instrumentistes professionnels. S'il y a bien un leitmotiv dans le travail, c'est "patience et longueur de temps" pour aborder ces mélodies spirituelles parfois difficiles. L'Atelier de Grégorien s'évertue à rendre ce répertoire accessible, et le succès rencontré auprès du public confirme la réussite du projet... Depuis 2015, le chœur a donné une douzaine de concerts en Aquitaine et en Occitanie.

François-Xavier LACROUX, direction

Formé initialement en violon et flûtes, François-Xavier Lacroux découvre l’orgue à l’âge de 19 ans.
Il suit l’enseignement de Pablo Colino en direction de chœur à Rome (Institut Pontifical de Musique Sacrée) Il se consacre presque exclusivement depuis 15 ans à la musique ancienne à travers la voix et à ses activités de claveciniste et organiste. Au contact de figures marquantes de la musique ancienne, Pablo Colino à Rome, Olivier Schneebeli à Versailles et Marcel Pérès à Moissac et Paris, il travaille la voix et approfondit ses recherches sur les manuscrits anciens et leur interprétation. Il se spécialise alors dans les plain-chants et les musiques modales. Il fonde et dirige l’ensemble Les Chantres de Saint-Hilaire, ainsi que l'orchestre baroque EMA. Il enseigne le traverso, les flûtes à bec, le clavecin et la formation musicale tant au sein du cursus de musique ancienne des Chantres de Saint-Hilaire, qu'au conservatoire de Langon (33).